Le survol de Phoebé

Les images du satellite de Saturne prises en juin 2004 par Cassini

 

 

Le visage de Phoebé :

La vraie nature de Phoebé est révélée dans une éclatante clarté sur cet assemblage de deux images prises lors du survol de Cassini le 11 juin 2004. L'image indique que Phoebé peut être un corps riche en glace recouvert avec une fine couche de matériau sombre. Les petits cratères brillants sur l'image sont probablement des structures relativement jeunes. Ce phénomène a été observé sur d'autres satellites glacés, comme Ganymède près de Jupiter. Lorsque des objets ont impacté la surface de Phoebé, les collisions ont excavé du matériau brillant -- probablement de la glace -- présent sous la couche de suface. D'autres preuves de ce phénomènes apparaissent sur les parois de certains cratères où le matériau plus sombre semble avoir glissé vers le bas, exposant un matériau plus légèrement coloré. Des parties particulièrement brillantes de l'image - près du bord inférieur droit par exemple - sont surexposées. Une détermination précise de la densité de Phoebé - un résultat du survol - va aider les scientifiques de la mission à comprendre de combien cette petite lune est faite de glaces. Cette image a été obtenue sous une phase (angle Soleil-Phoebé-Cassini) de 84° et depuis une distance d'environ 32500 km. L'échelle de l'image est d'environ 190 m par pixel. Aucune amélioration n'a été faite sur l'image.

Le visage de Phoebé (82 ko)


La surprise :

Phoebé révèle de nouvelles merveilles à Cassini en montrant les indices qu'il est probablement un corps riche en glace recouvert d'une fine couche de matériau sombre. Le cratère très bien découpé au-dessus du centre montre deux couches ou plus alternant matériau brillant et sombre. Les spécialistes de l'imagerie sur Cassini ont fait l'hypothèse que les couches ont dû apparaître lors de la formation du cratère, quand des éjectas projetés hors du cratère ont enterré une surface pré-existante qui était elle-même couverte d'un dépôt sombre relativement fin posé sur un manteau de glace. La fine couche sombre sur les parois du cratères semblent définir la base de la zone d'éjectas. Cette zone semble elle-même recouverte par un dépôt de surface sombre plus récent. L'image a été obtenue le 11 juin 2004 sous une phase de 79° et depuis une distance de 13377 km. L'échelle de l'image est d'environ 80 m par pixel. L'image n'a pas été retraitée.

La surprise (37 ko)


Une vue rapprochée d'un cratère :

Cette image haute résolution de la surface de Phoebé prise presque au passage au plus près de l'astre montre un cratère de 13 km de diamètre avec un fond couvert de débris. Une partie d'un autre cratère de taille similaire est visible à gauche, Les stries radiales dans le cratère résultent de glissements vers la bas de fragments détachés de l'éjecta d'impact. On distingue aussi des rochers dont les diamètres vont de 50 à 500 m. Ces blocs de la taille d'immeubles peuvent avoir été excavés par des gros impacts, peut-être depuis une autre région de Phoebé plutôt que des cratères vus ici. Il n'y a pas de preuves visibles dans cette région de strates de glace et de matériau sombre ou d'une croûte durcie, à la différence d'autres parties du satellite. Quelques unes des taches relativement brillantes résultent de petits impacts qui ont excavé du matériau brillant de sous la surface sombre. Des images commes celles-là donnent des indications sur les processus d'impacts sur Phoebé. L'image a été obtenue sous une phase (angle Soleil-Phoebé-sonde) de 78° et depuis une distance de 11918 km. L'échelle est d'environ 18,5 m par pixel. L'éclairement vient de la droite. L'image n'a pas été retraitée.

Vue rapprochée d'un cratère (93 ko)


Une vue de la partie sud :

Cette vue est un assemblage de deux images (mosaïque) prises peu de temps après le survol qui montre de façon rapprochée une région proche du Pôle Sud de Phoebé. Elle a été prise depuis une distance de 13000 km, elle couvre une distance d'environ 120 km et montre une région couverte de cratères. Le matériau plus brillant, probablement de la glace, est exposé dans de petits cratères et s'écoule le long des pentes des grands cratères. La ligne d'horizon donne une combinaison de la forme de Phoebé et de la formation des cratères d'impact. Les parois de certains d'entre eux font plus de 4 km de haut. L'échelle de l'image est de 80 m par pixel.

Vue de la partie sud (95 ko)


Vers l'horizon :

Des images telles que celle-ci, montrant des stries supposées être de la glace mise à jour par l'affaissement des parois d'un cratère, conduisent à penser que Phoebé est un corps riche en glace recouvert d'une fine couche de matériau sombre. Le mouvement évident de matériau le long des pentes des plus gros cratères est la cause des stries brillantes qui sont sur-exposées ici. Ces glissements peuvent s'être produits à la suite de l'impact d'un petit projectile sur les pentes raides d'un cratère pré-existant plus grand. Une autre possibilité est que le matériau s'est effondré suite au déclenchement par un impact ailleurs sur Phoebé. Il faut remarquer que les zones de glace exposées et brillantes ne sont pas très uniformes le long de la paroi. Des petits cratères exposent du matériau brillant sur le plancher ondulé du cratère plus grand. Sur cette image il y a des endroits d'affleurements le long de la paroi du grand cratère, là où se trouve du matériau plus dense et plus résistant. On ne sait pas très bien si ces affleurements sont des blocs plus gros exhumés par des glissements de terrain ou le plancher solide réel. Le cratère sur la gauche, avec de nombreuses stries brillantes, fait environ 45 km de diamètre.

Vue vers l'horizon (75 ko)

La grande dépression dans laquelle se trouve le cratère fait environ 100 km de large. Les pentes depuis la couronne du cratère jusqu'au plancher font environ 20 km de longueur et nombre des rayures brillantes qui les parcourent font environ 10 km de long. Un prochain sujet de recherche pour les scientifiques de l'imagerie de Cassini sera de travailler sur la chronologie des glissements montrés sur cette image.

 

Liens :

Sites américains :

Le site d'images de Cassini : http://ciclops.lpl.arizona.edu/

Sur ce site :

Les images du premier survol de Titan

Liste d'autres documents consacrés à Saturne

Les missions d'exploration de Saturne et de ses satellites, dont Cassini - Huygens

Le satellite Phoebé et la planète Saturne

Retour page d'accueil ou vos messages