Les missions lunaires Surveyor 1 à 7

 

Le programme Surveyor a comporté sept missions lunaires inhabitées qui furent lancées par la Nasa entre mai 1966 et janvier 1968. Cinq de ces sondes, Surveyor 1, 3, 5, 6 et 7, ont réussi à atterrir en douceur à la surface de la Lune. En plus de démontrer la faisabilité d'atterrissages sur la Lune, les missions Surveyor ont obtenu des photographies et des informations à la fois scientifiques et technologiques nécessaires aux missions habitées Apollo. Quatre sondes, Surveyor 1, 3, 5 et 6 ont renvoyé des données des sites d'atterrissage sélectionnés pour le programme Apollo, et Surveyor 7 a fournit des données d'une région accidentée de hauts plateaux.

 

Description :

Masse: de 995 à 1039 kg au décollage ; de 270 à environ 283 kg à l'atterrissage sur la Lune.

Constitution : Un châssis triangulaire de tubes d'aluminium terminé à la base par trois pieds ; le tout chapeauté par un mât pour le réseau de cellules solaires et les antennes. Les dimensions sont d'environ 3 mètres de haut pour une emprise au sol de 4,3 mètres de diamètre.

Instruments scientifiques : Divers, mais avec toujours une caméra de télévision de 70 mm, des capteurs magnétiques et de température. Surveyor 3 et 7 comportaient une pelle pour ramasser des échantillons de sol.

Une sonde Surveyor (40 ko)

 

Les missions Surveyor :

Après les missions Ranger, la série des Surveyor fut la première tentative de réaliser un atterrissage en douceur sur la Lune. Ces missions ont testé une nouvelle fusée Atlas/Centaur et un nouveau design de sonde spatiale, des communications bidirectionnelles pour contrôler la sonde depuis la Terre, et une nouvelle méthode d'atterrissage avec trois moteurs-fusées dirigeables contrôlés par un radar embarqué.

Surveyor 1 fut lancée depuis Cap Canaveral de 30 mai 1966 et a atterri sur le site lunaire appelé Flamsteed dans Oceanus Procellarum le 2 juin. Surveyor 1 a transmis 11240 images, révélant des détails de 2 mm. La sonde en fonctionné jusqu'au 7 janvier 1967.

Surveyor 2 fut un échec. Après son lancement, le 20 septembre 1966, elle s'écrasa sur la Lune trois jours plus tard. Surveyor 4 fut lancée le 14 juillet 1967 mais son signal fut perdu deux minutes et demi après l'impact sur la Lune.

Surveyor 3, 5, 6 et 7 ont reproduit le succès initial de Surveyor 1 dans différents sites. Elles comportaient en plus un bras robotisé doté d'une pelle et un analyseur d'éléments chimiques. Surveyor 3 fut lancée le 17 avril 1967 et a fonctionnée sur la Lune jusqu'au 4 mai 1967. Surveyor 5 fut lancée le 8 septembre 1967 et a durée jusqu'au 17 décembre de la même année. Surveyor 6 fut lancée le 7 novembre 1967 et a fonctionné jusqu'au 14 décembre 1967. Surveyor 7 fut lancée le 7 janvier 1968 et a durée jusqu'au 21 février de cette année. Au total, 90 000 images furent obtenues des cinq sites.

Surveyor 3 a participé à l'unique rendez à la surface lunaire quand les astronautes d'Apollo 12 ont atterri à proximité en novembre 1969. L'équipage a visité la sonde lunaire alors âgée de deux ans et demi, l'ont photographiée et ont ramené quelques-unes une de ses pièces sur Terre.

 

Les sites d'atterrissage des Surveyors (67 ko)

 

Image de Surveyor 5 :

L'image de droite montre un pied de Surveyor 5 posé sur le sol lunaire. L'empreinte à droite a été causée par le glissement du pied lors de l'atterrissage. Surveyor 5 a atterrit sur la Lune le 11 septembre 1967 par 1,41N et 23,18 E dans la Mare Tranquillitatis. La sonde s'est posé sur le bord intérieur d'un petit cratère sur une pente d'environ 20, ce qui explique le glissement. Le pied fait environ 50 cm de diamètre.

Pied de Surveyor 5 sur le Lune (54 ko)

 

Liens :

Site en anglais :

Le site du Lunar and Planetary Institute : http://www.lpi.usra.edu/expmoon/surveyor/surveyor.html

Sur ce site :

Les missions d'exploration de la Lune

En particulier : La mission Apollo 12

La Lune

Documents consacrés à la Lune

Retour page d'accueil ou vos messages